Bateaux

Les différents types de gilet de sauvetage que l’on peut trouver sur Navistore

Tourisme

Pour assurer votre sécurité en mer, le port de gilet de sauvetage est indéniable. Actuellement, vous pouvez choisir entre trois types de gilets de sauvetage. A savoir, le gilet gonflable automatique, le gilet hydrostatique et le gilet d’aide à la flottabilité.

Les deux premiers types de gilets de sauvetage

Également appelé gilet à pastille de sel, le gilet automatique gonfle tout de suite dès qu’il est au contact avec l’eau, à partir du moment où la pastille de sel qui est renfermée à l’intérieur fond. De ce fait, le gilet s’active uniquement quand le porteur est totalement immergé dans l’eau. Faisant partie des types de gilet de sauvetage pas cher, le gilet de sauvetage automatique ne peut donc pas s’enclencher de manière inopinée.  Après, on retrouve le gilet hydrostatique qui se gonfle dès qu’il détecte la pression de l’eau. Pouvant être porté et rangé dans différentes conditions, ce gilet de sauvetage gonflable est aussi très pratique. Voir le site.

Le gilet d’aide à la flottabilité

Comme l’indice de flottabilité du gilet d’aide à la flottabilité est inférieur à 100 newtons, ce gilet n’est pas considéré comme un gilet de sauvetage, plutôt comme une sorte de brassière de sécurité. Néanmoins, il s’agit d’une protection efficace pour les amateurs de sport nautique. En effet, si vous êtes un adepte de ski nautique ou de kayak, le gilet d’aide à la flottabilité peut faire office de gilet jet ski idéal pour éviter de vous noyer si le pire venait à arriver.